• Virée de Contrecoeur

  • Contrôle de la renouée du Japon à Contrecoeur

  • Initiation à la pêche blanche

  • Nettoyage de berges

    Avec le collège Saint-Paul et la Ville de Varennes

  • Restauration de milieux humides

    Presqu'île de Lavaltrie

  • TCR HSLGM

    Photo du comité stratégique

  • J'adopte un cours d'eau

    Coordonateur régional de ce programme éducatif du G3E

  • Pêche en herbe

    Tournoi à Verchères

  • Inventaire des plantes exotiques envahissantes

    Crédit photo: Stéphane Roy-Plante

  • Chevalier cuivré (Moxostoma hubbsi)

    Espèce en voie de disparition

  • Roseau commun (Phragmites australis)

    Plante exotique envahissante

  • Dégustation de poissons au tournoi de pêche de la relève

    Stéphane Bergeron, député de Verchères et Sophie Lemire, notre dg

  • Protection et mise en valeur des îles de Contrecoeur

  • J'adopte un cours d'eau

Aménagement de la presqu'île de Lavaltrie

Pour compenser la destruction d’un milieu humide, la Ville de Lavaltrie s’est engagée en 2013 à aménager la presqu’île bordant le fleuve pour la renaturaliser et modifier son zonage afin d’en faire un territoire voué à la conservation. Le comité ZIP des Seigneuries a joué le rôle de coordination des travaux de planification et d’aménagement à réaliser, tissant le lien entre les différents partenaires du projet.  La plantation a débuté en 2014 avec la collaboration bénévole des élèves du programme d’horticulture et environnement du cégep régional de Lanaudière à Joliette et le carrefour Jeunesse-Emploi de d’Autray-Joliette. C’est  dans le cadre d’un cours d’aménagement des milieux naturels que les étudiants ont élaboré les plans choisissant soigneusement parmi les arbustes indigènes de leur production pour renaturaliser la presqu’île avec le défi de maintenir la vue sur le fleuve des quelques terrains voisins. L’effort s’est poursuivi en septembre 2015, où nous devions remanier le plan pour couvrir une superficie dix fois plus grande. La coopérative ÉcogesPro a planté près de 950 arbustes indigènes. Parmi ceux-ci, le rosier inerme, le rosier brillant, le cornouiller stolonifère et le sureau du Canada viendront embellir la presqu’île au fil des ans. Ce site, autrefois tondu, redeviendra un milieu humide naturel constituant un habitat de choix pour plusieurs oiseaux, amphibiens et petits mammifères.

 

Voyez les photos sur notre page Facebook:

 

 

 

Pour voir nos autres réalisations