• Virée de Contrecoeur

  • Contrôle de la renouée du Japon à Contrecoeur

  • Initiation à la pêche blanche

  • Nettoyage de berges

    Avec le collège Saint-Paul et la Ville de Varennes

  • Restauration de milieux humides

    Presqu'île de Lavaltrie

  • TCR HSLGM

    Photo du comité stratégique

  • J'adopte un cours d'eau

    Coordonateur régional de ce programme éducatif du G3E

  • Pêche en herbe

    Tournoi à Verchères

  • Inventaire des plantes exotiques envahissantes

    Crédit photo: Stéphane Roy-Plante

  • Chevalier cuivré (Moxostoma hubbsi)

    Espèce en voie de disparition

  • Roseau commun (Phragmites australis)

    Plante exotique envahissante

  • Dégustation de poissons au tournoi de pêche de la relève

    Stéphane Bergeron, député de Verchères et Sophie Lemire, notre dg

  • Protection et mise en valeur des îles de Contrecoeur

  • J'adopte un cours d'eau

Restauration des habitats naturels de la zone industrielle de Contrecoeur

La perte d’usages occasionnée, au fil des années, par les activités industrielles a mené à une détérioration des relations entre les communautés industrielle et des citoyenne. Lorsque les principaux intéressés ne perçoivent plus les moyens de remédier à la situation, il est difficile d'envisager une amélioration des conditions du fleuve. Rien actuellement ne laisse présager que cette situation pourrait se modifier. Les données recueillies par le Comité ZIP des Seigneuries, de même que celles retrouvées dans le bilan régional Varennes-Contrecœur produit par le Centre Saint-Laurent, ne permettent pas de parvenir à un jugement éclairé quant à la toxicité des sédiments et à la qualité de l’eau aux abords de cette zone. Il en est de même concernant l’impact possible sur la santé humaine et sur celle de la faune et de la flore aquatiques. Nous ne pouvons pas non plus prédire l’impact d’une décontamination ou d’un nettoyage du secteur, qui remettrait en circulation des sédiments potentiellement toxiques et modifierait l’habitat, sur la faune.

Parmi les solutions envisagées figure la création d’une table de concertation intégrant les industries, citoyens et autres organismes intéressés par la démarche.

À la lumière des commentaires émis par les citoyens et citoyennes ayant participé aux forums citoyens en 2008, cet enjeu, quoique important, ne semble plus prioritaire en raison des améliorations survenues au courant des dernières années. De plus, certains participants ont souhaité voir s’étendre l’enjeu sur l’ensemble du territoire couvert par la ZIP des Seigneuries, et ce notamment afin d’éviter de cibler des industries en particulier ce qui pourrait permettre d’améliorer les relations entre les industriels et la population.

Dans le même ordre d’idée, les communautés riveraines ont dénoté l’importance d’établir des tables de concertation et de développer des mesures de valorisation des efforts déployés pour améliorer la situation. Elles souhaitent aussi être davantage informées sur la problématique et que des contacts soient établis entre les organismes environnementaux et les entreprises afin de les sensibiliser à l’importance de protéger la qualité de l’environnement. Finalement, les citoyens ont soulevé l’intérêt de mettre en place et de soutenir des projets concrets de restauration et de compensation.

Dans ce dossier, le Comité ZIP des Seigneuries est voué à jouer un rôle de médiateur et de diffuseur d’information. De plus, les communautés riveraines souhaitent que la ZIP des Seigneuries développe, en partenariat avec les industriels, des projets concrets de restauration.

Fiche technique #11 

Fiche technique #12

Pour les autres enjeux du PARE