• Virée de Contrecoeur

  • Contrôle de la renouée du Japon à Contrecoeur

  • Initiation à la pêche blanche

  • Nettoyage de berges

    Avec le collège Saint-Paul et la Ville de Varennes

  • Restauration de milieux humides

    Presqu'île de Lavaltrie

  • TCR HSLGM

    Photo du comité stratégique

  • J'adopte un cours d'eau

    Coordonateur régional de ce programme éducatif du G3E

  • Pêche en herbe

    Tournoi à Verchères

  • Inventaire des plantes exotiques envahissantes

    Crédit photo: Stéphane Roy-Plante

  • Chevalier cuivré (Moxostoma hubbsi)

    Espèce en voie de disparition

  • Roseau commun (Phragmites australis)

    Plante exotique envahissante

  • Dégustation de poissons au tournoi de pêche de la relève

    Stéphane Bergeron, député de Verchères et Sophie Lemire, notre dg

  • Protection et mise en valeur des îles de Contrecoeur

  • J'adopte un cours d'eau

Route bleue

Une route bleue est une voie navigable sur le Saint-Laurent développée pour les petites embarcations à faible tirant d’eau comme le kayak de mer. Il s’agit d’un réseau de sites d’arrêts cartographié. Ces sites répondent à plusieurs usages : mise à l’eau, aires de repos, arrêts d’urgence. Le développement d’une route bleue vise à rendre le fleuve plus accessible aux petites embarcations grâce au développement d’outils d’informations (Guide bleu et cartes). On retrouve deux routes bleues sur le territoire du Comité ZIP des Seigneuries : la Route bleue des voyageurs (tronçon De fleuve en vigne) et la Route bleue du Grand Montréal (tronçon Rive-Sud).

Les routes bleues visent à mettre en valeur le Saint-Laurent et l’amélioration de son accessibilité, prévenir la détérioration des milieux naturels en les protégeant d’une utilisation intensive et désordonnée, favoriser les relations harmonieuses entre les usagers et les propriétaires riverains, favoriser la sécurité des usagers et générer une nouvelle source de visibilité et de retombées économiques pour l’industrie récréotouristique.

L’élaboration de ces tronçons a nécessité la réalisation d’études de faisabilité, de cartes de localisation, la négociation d’ententes et l’installation des aménagements. Toutes ces démarches ont pu être réalisées grâce à une collaboration de divers acteurs du milieu, parmi lesquels se trouvait le Comité ZIP des Seigneuries. En effet, nous avons participé à la cartographie, à la coordination, à la concertation et au rassemblement de données physiques et sur les écosystèmes.

Figure 1: Colonie des Grèves à Contrecoeur

Pour voir nos autres réalisations